Recevoir les raisons de croire
< Toutes les raisons sont ici !
TOUTES LES RAISONS DE CROIRE
Histoires providentielles
n°247

Prison de Vladimir (165 km au nord-est de Moscou, Russie)

12 février 1972

Il était censé mourir de froid dans les geôles soviétiques

Né en 1947 dans l’ouest de l’Ukraine, Josyp Terelya a été élevé par sa grand-mère. Éduqué dans la foi catholique, il grandit en fréquentant une église catholique clandestine, celle des uniates. Refusant de renier sa foi, il survit à vingt-deux ans d’emprisonnement et de tortures dans les prisons soviétiques. Alors qu’il est sur le point de mourir de froid en prison, il prie la Vierge Marie. Une lumière remplit sa cellule et la Mère de Dieu apparaît : elle est venue pour le sauver. Josyp Terelya n’a jamais cessé de prier et de prêcher, même une fois passé à l’Ouest, dont il disait qu’il était aussi déchristianisé que le monde communiste. Il meurt au Canada en 2009.

© Shutterstock / clearviewstock
© Shutterstock / clearviewstock

Les raisons d'y croire :

  • Le 12 février 1970, alors que Josyp Terelya est supposé mourir de froid dans sa cellule, où la température descend en dessous de -20°C, la Vierge Marie lui apparaît. À partir de ce moment-là, une telle chaleur l’envahit qu’il se met en maillot de corps et retrouve ses forces.
  • Les geôliers eux-mêmes observent ce changement et en sont stupéfaits : Josyp ne semble plus souffrir ni du froid ni de l’incarcération. Ils alertent leurs supérieurs, craignant un subterfuge.
  • Pour essayer de comprendre, les officiers du KGB font inspecter la cellule. Ils ne remarquent rien d’anormal : les murs sont recouverts de glace et la température est humainement insupportable. Josyp répond à leur questionnement : « La Vierge Marie est à l’origine de ce miracle. »

  • Il est ensuite ausculté par des médecins moscovites, qui restent perplexes : son corps n’est pas gelé, comme il le devrait, et ne présente aucune séquelle de froid. Les médecins n’ont pas d’explication pour rendre compte de l’immunité surnaturelle de Josyp Terelya.
  • Le général Lunz est persuadé qu’il s’agit d’une « technique secrète » pour faire face au froid, « quelque chose semblable au yoga », et il aimerait en faire profiter le parti. Il fait miroiter à Josyp Terelya une libération immédiate s’il livre son secret ; ce à quoi Josyp répond avec constance : « J’ai vu la mère de Dieu. Je vous dis, je l’ai vue»

  • Josyp Terelya est accompagné par la Vierge Marie tout le reste de sa vie. Les messages qu’il reçoit sont parfois d’ordre prophétique : ils annoncent par exemple la durée de son incarcération, prévoient la chute du communisme, l’indépendance de l’Ukraine, etc. Josyp Terelya fait également partie des voyants de Hrushiv, haut lieu d’apparitions mariales depuis le XVIIe siècle.
  • Le pape et saint polonais Jean-Paul II écoute avec attention Josyp Terelya chacune des trente-six fois où il le reçoit à Rome.
  • La foi manifeste et authentique de Josyp Terleya a permis de faire renaître le sentiment religieux autour de lui dans un monde athée.

Synthèse :

Josyp est né le 27 octobre 1943 à Kelechyn (Ukraine). Il est le fils d’un dirigeant communiste réputé qui disparaît mystérieusement après des missions à l’étranger, liquidé sans doute par la répression stalinienne. Sa grand-mère maternelle qui l’élève, Anna Sophia Fales, est une ardente catholique uniate et elle lui transmettra sa foi profonde. Dès l’âge de six ans, racontera-t-il, il l’accompagne à des messes clandestines catholiques dans les bois. À quatorze ans, il devient militant d’action catholique et fervent fidèle de l’adoration eucharistique.

Début 1962, alors qu’il est fiancé et souhaite fonder une famille, Josyp est arrêté pour sa foi. Refusant d’abjurer, il est emmené dans la prison de Vladimir près de Moscou. Six mois plus tard, il ne pèse plus que cinquante kilos. Il écrit à Brejnev pour lui demander d’être traité au moins aussi bien que les chiens policiers voisins. Surtout, Josyp prie dans sa cellule.

Après des années de prison, le 12 février 1970, il est à bout, gelé, et pense qu’il va probablement mourir là. Mais, tout à coup, une chaleur intérieure l’envahit, et une lumière lui apparaît, dans laquelle il voit Marie. Elle l’invite au pardon inconditionnel, plus spécialement envers ses ennemis, les Russes communistes. Marie lui fait aussi cette prédiction : « Vous avez encore devant vous des années d’épreuves et d’humiliations. La Russie reste dans l’obscurité et dans l’erreur. Jusqu’à ce que le peuple se repente et accomplisse l’œuvre de mon Fils, il n’y aura pas de paix, car la paix ne peut venir que là où il y a justice. Priez pour vos ennemis, oubliez-les et une route de lumière s’ouvrira devant vous. »

Deux ans plus tard, jour pour jour, le 12 février 1972, Josyp est au secret dans une terrible prison où la température est tombée en dessous de -20°C. Ses geôliers l’ont placé là pour qu’il y meure « sans paperasse ». Josyp sent la mort monter en lui dans la nuit et, désespéré, se couche sur sa paillasse. « À ce moment, racontera-t-il, je sentis le contact d’une main de femme, douce comme du lait. J’étais réchauffé. Je sentais la chaleur dans la pièce. Je pensais que j’étais halluciné, en train de mourir. Mais, alors, j’entendis la voix :"Vous m’avez appelée et je suis venue vers vous. Vous ne croyez pas que c’est moi ?" » C’est encore Marie qui lui dit qu’il ne va pas être libéré de prison tout de suite, qu'il n’a fait que « la moitié du chemin », mais qu’elle demeure avec lui. Le prisonnier raconte qu’alors, il commence à avoir très chaud, et il se promène en maillot de corps. Alertés par son regain soudain et inexpliqué d’énergie, ses geôliers le font expertiser par un psychiatre, qui est persuadé que c’est par une technique de yoga que Josyp survit.

Il ne sera finalement libéré qu’en juillet 1976, quatorze ans après son incarcération. Sa fiancée l’a attendu tout ce temps et il peut enfin l’épouser. Mais, en 1978, il est arrêté à nouveau et mis au secret pendant trois ans. Libéré en 1982, il forme un groupe pour obtenir la légalisation de l’Église uniate. Il est à nouveau arrêté et libéré en 1984. Il publie alors, en samizdat, les Chroniques de l’Église ukrainienne catholique. Encore arrêté, il est condamné à douze ans de prison. Les débuts de la perestroïka permettent heureusement sa libération le 5 février 1987.

Il se rend alors à Hrushiv, sanctuaire marial ukrainien où la Vierge est apparue à plusieurs reprises depuis le XVIIe siècle. La Vierge Marie lui apparaît encore, ainsi qu’à de nombreuses autres personnes, transmettant ce message : « Ma fille, ma fille Ukraine, je suis venue vers toi. Tu es la plus réduite en esclavage, tu es celle qui a le plus souffert pour la foi au Christ. »

Josyp fuit ensuite son pays natal pour vivre avec sa famille, à Toronto, au Canada, à partir d’octobre 1987. On dit qu’il lui aurait été révélé plus de deux cents prophéties concernant la fin des temps. Il a rencontré le pape Jean-Paul II à trente-six reprises et porté la cause de l’Église uniate ukrainienne.

Jacques de Guillebon est essayiste et journaliste. Il collabore notamment à la revue catholique La Nef.


Au-delà des raisons d'y croire :

En affermissant le témoignage de foi de Josyp Terelya, les apparitions de la Vierge ont une importance historique non négligeable : elles annoncent et accompagnent la perestroïka. En effet, par sa résistance chrétienne, Josyp Terelya participe au mouvement qui mène le régime hésitant à mettre fin aux persécutions.


Aller plus loin :

Josyp Terelya, Witness, To Apparitions and Persecution in the USSR: An Autobiography, Faith Publishing and Riehle Foundation, 1991.


En savoir plus :

Partager cette raison

LES RAISONS DE LA SEMAINE

Les saints , Histoires providentielles
L’intuition surhumaine de saint Pacôme le Grand
Les saints , Histoires providentielles
L'intuizione sovrumana di San Pacomio il Grande
Les saints , Histoires providentielles
The superhuman intuition of Saint Pachomius the Great
Les saints , Histoires providentielles
La intuición sobrehumana de San Pacomio el Grande
Les saints , Histoires providentielles
Une main protectrice sauve Jean-Paul II et entraîne des répercussions providentielles
Les saints , Histoires providentielles
Una mano protettiva ha salvato Giovanni Paolo II con ripercussioni provvidenziali
Les saints , Histoires providentielles
Una mano protectora salva a Juan Pablo II y conlleva providenciales repercusiones
Les saints , Histoires providentielles
A protective hand saved John Paul II and led to happy consequences
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
En 1947, une croisade du rosaire libère l’Autriche des Soviétiques
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
Nel 1947, una crociata del rosario ha liberato l'Austria dai sovietici
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
En 1947, una cruzada del rosario liberó a Austria de los soviéticos
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
In 1947, a rosary crusade liberated Austria from the Soviets
Les saints , Histoires providentielles
Jeanne d’Arc, « la plus belle histoire du monde »
Les saints , Histoires providentielles
Giovanna d'Arco, "la storia più bella del mondo"
Les saints , Histoires providentielles
Joan of Arc: "the most beautiful story in the world"
Les saints , Histoires providentielles
Juana de Arco, "la historia más bella del mundo
Les papes , Histoires providentielles
La découverte du tombeau de saint Pierre à Rome
Histoires providentielles
La conversion autonome de la Corée
Les papes , Histoires providentielles
Le poème prophétique qui annonçait Jean-Paul II
Les saints , Histoires providentielles
Thérèse de Lisieux, protectrice de ceux qui combattent
Histoires providentielles
Jean de Capistran sauve l’Église et l’Europe
Histoires providentielles
La découverte de Notre-Dame de France par Edmond Fricoteaux
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
Un évêque vietnamien tiré de prison par Marie
Les papes , Histoires providentielles
La réconciliation surnaturelle du duc d’Aquitaine
Les saints , Histoires providentielles
Et une grande lumière ouvrit la porte de son cachot…
Histoires providentielles
Le lancement des « Vierges pèlerines » dans le monde a été permis par la Providence de Dieu
Les saints , Histoires providentielles
Les prédictions et protections de Germain d’Auxerre pour sainte Geneviève
Marie , Histoires providentielles
Marie qui défait les nœuds : le cadeau du pape François au monde
Histoires providentielles
Grigio, l’étrange chien de Don Bosco
Histoires providentielles
Julien Maunoir apprend miraculeusement le breton
Les martyrs , Histoires providentielles
Sainte Agathe sauve la ville de Catane de la lave
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
Il était censé mourir de froid dans les geôles soviétiques
Les martyrs , Histoires providentielles
Les miracles de sainte Julienne
Histoires providentielles
Une musique céleste réconforte Elisabetta Picenardi sur son lit de mort
Histoires providentielles
L’étrange aventure d’Yves Nicolazic
Guérisons miraculeuses , Histoires providentielles
Un agent secret protégé par Dieu
Histoires providentielles
Un couvent miraculeusement protégé de tous les maux
Les apparitions et interventions mariales , Conversions d'athées , Histoires providentielles
Pierre de Keriolet : avec Marie, nul ne se perd
Les saints , Histoires providentielles
Il doute de la Providence : Dieu lui envoie sept étoiles pour éclairer sa route
Lacrymations et images miraculeuses , Histoires providentielles
Perdue pendant plus d’un siècle, une icône russe réapparaît
Des miracles étonnants , Histoires providentielles
La lave s’arrête aux portes de l’église
Les saints , Histoires providentielles
Zita et le miracle du manteau
Histoires providentielles
La découverte providentielle des bâtiments du Centre international Marie de Nazareth
Histoires providentielles
André Bobola prédit la renaissance de la Pologne
Histoires providentielles
Les flammes purificatrices de Marie-Thérèse de Soubiran
Histoires providentielles
Ambroise de Milan retrouve les corps des martyrs Gervais et Protais