Recevoir les raisons de croire
< Toutes les raisons sont ici !
TOUTES LES RAISONS DE CROIRE
Histoires providentielles
n°151

Belgrade

22 juillet 1456

Jean de Capistran sauve l’Église et l’Europe

1453 : Constantinople tombe. Son vainqueur, le sultan ottoman Mehmet II prépare aussitôt sa marche sur l’Europe. Rome est le but.  Les Ottomans sont d’ailleurs depuis la fin du siècle précédent à soixante-dix kilomètres des côtes de l’Italie, en Albanie. Le pape appelle le continent à se mobiliser. Les rois et les princes promettent mais ne font rien. Seuls deux hommes, un vieux franciscain, Jean de Capistran, et un vieux noble hongrois, Jean Hunyadi, décident de résister à la colossale armée du sultan. Le choc a lieu devant Belgrade durant l’été 1456. Et le miracle se produit. Quelques mois après avoir sauvé l’Église et l'Europe, Jean de Capistran rend l’âme à l’âge de 70 ans, le 23 octobre 1456.

Nicola Grassi, Jean de Capistran, église Saint-François-de-la-Vigne de Venise / © CCC0/wikimedia
Nicola Grassi, Jean de Capistran, église Saint-François-de-la-Vigne de Venise / © CCC0/wikimedia

Les raisons d'y croire :

  • Il est inouï que la réponse à la menace ottomane sur l’Europe vienne, non pas des grands dirigeants politiques, mais d’un franciscain âgé qui tâche de mobiliser d’humbles gens pour répondre à l’appel du pape. Leur force réside dans leur foi au Christ.
  • Mehmet le Conquérant est à la tête d’une armée d’environ 150 000 soldats (cf. Tom R. Kovach, « The 1456 Siege of Belgrade », 1996) et d’une flotte de 200 à 300 navires lorsqu’il assiège Belgrade le 29 juin 1456. L’armée que Jean de Capistran et Jean Hunyadin réunissent pour porter secours à la ville compte moins de 50 000 hommes. Loin d’être des soldats de métiers, il s’agit pour la plupart de paysans et d’artisans, armés de frondes et de faux. Les deux armées sont donc très inégales en nombre et en force.
  • Le 22 juillet 1456, à la suite à l’impulsion spontanée d’un petit groupe, l’armée chrétienne attaque par surprise les troupes ottomanes qui, étrangement, partent en déroute. Le rapport de force était loin de laisser présager un tel retournement de situation.
  • Ce récit de bataille présente des similarités frappantes avec l’histoire de Gédéon (Livre des Juges, chapitres 6 à 8) : une armée inférieure en nombre, composée de soldats qui n’en sont pas et qui met pourtant en fuite l’armée adverse prise de panique sans véritable explication…

Synthèse :

Le pape Callixte III demande au vieux franciscain Jean de Capistran, respecté dans toute l’Europe par sa prédication ardente et son amour du Christ, de mobiliser les souverains contre la menace ottomane. Tous font la sourde oreille ou se préparent à se soumettre. La route de Vienne, de l’Italie et de l’Occident est donc ouverte, et on dit qu’à Rome certains cardinaux auraient déjà envoyé des lettres au sultan ottoman pour l’assurer de leur soumission quand il arrivera. Au printemps de 1456, Jean de Capistran décide de résister, malgré son âge – il a alors 70 ans – et la maladie qui lui rend toute marche douloureuse. Seul le vieux prince Hunyadi est prêt à le suivre, avec quelques milliers d’hommes, face à une armée de plus de 150 000 soldats et 300 bateaux, qui remonte vers l’Europe centrale par le Danube. Mais le courage du franciscain attise celui de paysans et d’artisans qui, de Pologne et d’autres pays, le rejoignent, armés seulement de fourches et de faux.

Belgrade est déjà assiégée par Mehmet II quand Jean de Capistran et son étrange troupe arrivent à proximité. Ce dernier décide de renouveler l’épopée de Gédéon : des bateaux de tous genres sont trouvés ; on amasse dessus ceux qui, souvent sans arme, accompagnent le franciscain, à la proue du premier bateau avec son étendard. La flotte de fortune descend le Danube vers l’armada ottomane, à grand renfort de cantiques, de trompettes et de tintamarre. Quand ils les voient s’avancer, les Ottomans se moquent d’eux mais, portés par un fort courant, les bateaux arrivent à pleine vitesse sur les galères turques et les bousculent, tandis qu’Hunyadi entre dans Belgrade avec sa troupe. Mehmet II, qui voit tout d’un promontoire dominant la ville, est furieux et fait canonner les murailles jusqu’à ce qu’elles soient réduites en poussière. Puis il envoie ses troupes à l’assaut. Mais les chrétiens résistent victorieusement dans les ruelles étroites, à moins d’un contre dix.

Plus étonnant encore, Jean de Capistran, malgré son épuisement, lance les 2000 hommes dont il dispose à l’assaut du camp du sultan : une folie !  Et le miracle se produit : les Ottomans, derrière leurs batteries, prennent la fuite ! Leurs canons sont pris sans une goutte de sang. Inconscients du danger, Capistran et ses hommes continuent leur avancée au milieu de la débandade des troupes ottomanes. Le franciscain monte sur une petite butte et exhorte les siens : « Battez-vous pour notre foi en péril, mais ne tuez pas les Turcs. Je veux leur conversion ou leur humiliation, mais pas leur mort. » La bataille dure cinq heures et, nouveau miracle, les Ottomans s’enfuient. Le sultan Mehmet II, blessé, n’échappe à la capture qu’en s’enfuyant jusqu’à Constantinople. Depuis Gédéon et David, rarement la faiblesse ne l’avait emporté de façon aussi impressionnante sur la force.

Jean Hunyadi meurt trois semaines plus tard, et Jean de Capistran un peu plus tard. Mais Rome, l’Église et l’Europe sont sauvées. Le 6 août, apprenant la victoire, le pape Callixte III décide que ce jour sera dorénavant, dans l’Église latine, celui de la fête universelle de la Transfiguration du Christ.

Didier Rance, diacre, historien, ancien directeur de l’AED France, est l’auteur de plus de trente ouvrages. Il est membre des commissions pontificales pour les martyrs, et travaille pour la cause de béatification de John Bradburne.


Au-delà des raisons d'y croire :

Le récit du siège de Belgrade montre un vieux religieux debout quand tous sont prêts à se résigner, et qui change le destin annoncé de l’Église et de l’Europe, car il a avec lui la puissance de la foi.


Aller plus loin :

Didier Rance, l’Église peut-elle disparaître, chapitre 5, Paris, Éditions Mame, 2021.


En savoir plus :

  • Léon de Kerval, Saint Jean de Capistran, son siècle et son influence, Saint-Rémi, 2020.
  • Jean-Paul Roux, Un choc de religions, la longue guerre de l’islam et de la chrétienté, 622-2007, Fayard, 2007.
Partager cette raison

LES RAISONS DE LA SEMAINE

Les saints , Histoires providentielles
L’intuition surhumaine de saint Pacôme le Grand
Les saints , Histoires providentielles
L'intuizione sovrumana di San Pacomio il Grande
Les saints , Histoires providentielles
The superhuman intuition of Saint Pachomius the Great
Les saints , Histoires providentielles
La intuición sobrehumana de San Pacomio el Grande
Les saints , Histoires providentielles
Une main protectrice sauve Jean-Paul II et entraîne des répercussions providentielles
Les saints , Histoires providentielles
Una mano protettiva ha salvato Giovanni Paolo II con ripercussioni provvidenziali
Les saints , Histoires providentielles
Una mano protectora salva a Juan Pablo II y conlleva providenciales repercusiones
Les saints , Histoires providentielles
A protective hand saved John Paul II and led to happy consequences
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
En 1947, une croisade du rosaire libère l’Autriche des Soviétiques
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
Nel 1947, una crociata del rosario ha liberato l'Austria dai sovietici
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
En 1947, una cruzada del rosario liberó a Austria de los soviéticos
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
In 1947, a rosary crusade liberated Austria from the Soviets
Les saints , Histoires providentielles
Jeanne d’Arc, « la plus belle histoire du monde »
Les papes , Histoires providentielles
La découverte du tombeau de saint Pierre à Rome
Histoires providentielles
La conversion autonome de la Corée
Les papes , Histoires providentielles
Le poème prophétique qui annonçait Jean-Paul II
Les saints , Histoires providentielles
Thérèse de Lisieux, protectrice de ceux qui combattent
Histoires providentielles
Jean de Capistran sauve l’Église et l’Europe
Histoires providentielles
La découverte de Notre-Dame de France par Edmond Fricoteaux
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
Un évêque vietnamien tiré de prison par Marie
Les papes , Histoires providentielles
La réconciliation surnaturelle du duc d’Aquitaine
Les saints , Histoires providentielles
Et une grande lumière ouvrit la porte de son cachot…
Histoires providentielles
Le lancement des « Vierges pèlerines » dans le monde a été permis par la Providence de Dieu
Les saints , Histoires providentielles
Les prédictions et protections de Germain d’Auxerre pour sainte Geneviève
Marie , Histoires providentielles
Marie qui défait les nœuds : le cadeau du pape François au monde
Histoires providentielles
Grigio, l’étrange chien de Don Bosco
Histoires providentielles
Julien Maunoir apprend miraculeusement le breton
Les martyrs , Histoires providentielles
Sainte Agathe sauve la ville de Catane de la lave
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
Il était censé mourir de froid dans les geôles soviétiques
Les martyrs , Histoires providentielles
Les miracles de sainte Julienne
Histoires providentielles
Une musique céleste réconforte Elisabetta Picenardi sur son lit de mort
Histoires providentielles
L’étrange aventure d’Yves Nicolazic
Guérisons miraculeuses , Histoires providentielles
Un agent secret protégé par Dieu
Histoires providentielles
Un couvent miraculeusement protégé de tous les maux
Les apparitions et interventions mariales , Conversions d'athées , Histoires providentielles
Pierre de Keriolet : avec Marie, nul ne se perd
Les saints , Histoires providentielles
Il doute de la Providence : Dieu lui envoie sept étoiles pour éclairer sa route
Lacrymations et images miraculeuses , Histoires providentielles
Perdue pendant plus d’un siècle, une icône russe réapparaît
Des miracles étonnants , Histoires providentielles
La lave s’arrête aux portes de l’église
Les saints , Histoires providentielles
Zita et le miracle du manteau
Histoires providentielles
La découverte providentielle des bâtiments du Centre international Marie de Nazareth
Histoires providentielles
André Bobola prédit la renaissance de la Pologne