Recevoir les raisons de croire
< Toutes les raisons sont ici !
TOUTES LES RAISONS DE CROIRE
Les saints
n°368

Italie

1530 – 1616

Saint Bernardin Realino répond à l’appel divin

Né le 1er janvier 1530 à Carpi, dans le duché de Modène (péninsule italienne), Bernardin (Bernardino) fut un étudiant brillant mais tumultueux à Bologne. Un coup de poignard donné lors d’une rixe, alors qu’il se défendait, l’obligea à fuir la ville – les autorités civiles, à cette époque, ne badinaient pas avec ce genre de chose. Après avoir exercé par la suite diverses charges publiques, avec une grande honnêteté et de la sollicitude à l’égard de ceux qui recouraient à son office, il devint jésuite. Ordonné prêtre, il fut envoyé à Lecce, dans les Pouilles (dans le talon de la botte), où il fit preuve d’une grande patience et de bonté dans son ministère. Aveugle et paralysé, il mourut le 2 juillet 1616 et la vénération que les habitants de Lecce lui témoignaient déjà s’accrut alors grandement. Le pape Pie XII l’éleva au rang des saints en 1947.

© Shutterstock/SeventyFour
© Shutterstock/SeventyFour

Les raisons d'y croire :

  • Bernardin Realino devint religieux en 1564, à l’âge de trente-cinq ans. Étudiant brillant à Bologne, où il suivit d’abord avec succès les cours de médecine, de lettres et de philosophie, il préféra par la suite poursuivre un cursus d’études juridiques. Il en espérait plus d’avancement dans la société, ainsi que plus de revenus. Il était promis à une carrière remarquable et à une vie confortable s’il avait continué sur cette voie. Pourtant, Bernardin passera finalement des années à confesser et à diriger les âmes, tâches humbles et cachées qui sont en contraste flagrant avec sa vie dans le monde.
  • Ses compétences de magistrat lui valurent d’être nommé aux postes les plus élevés (maire, puis surintendant du royaume de Naples). Il écrivit toutefois à son frère en 1562 : « Je ne désire pas les honneurs de ce monde, mais uniquement la gloire de Dieu et le salut de mon âme. »

  • Bien que de noble ascendance, non seulement Bernardino choisit la Compagnie de Jésus, mais, de plus, il sollicita de ses supérieurs le statut de frère coadjuteur – ce qui a priori écartait de lui l’honneur de la prêtrise. Il aurait pu demander à être reçu dans le clergé diocésain : un très honorable office de chanoine du chapitre cathédral lui aurait certainement été accordé après quelques années de probation. Ce choix de vie, comme celui évoqué au point plus haut, n’a pas d’explication sur le plan humain : c’est absurde. La cause n’est donc pas en Bernardino mais en Dieu : tandis que « le chemin brillant de la magistrature s’ouvre sous ses pas, la voix discrète de Dieu lui parle au cœur de façon toujours plus pressante », écrivit Pie XII dans le bref de canonisation.

  • C’est donc parce qu’il répondit à l’appel divin que Bernardino renonça aux gloires du monde. Préparé par la prédication d’un jésuite qui l’émut profondément, cet appel prit ensuite la forme d’une vision de la Vierge Marie dont il fut gratifié : au cours d’une retraite spirituelle de huit jours, la Madone apparut à Bernardino et lui enjoignit d’intégrer la Compagnie de Jésus.
  • C’est à la Madone qu’il réserve ses dernières paroles. Aveugle et paralysé, il meurt âgé de quatre-vingt-six ans en prononçant ces mots à son adresse : « O ma Donna, mia santissima. » (« Ô ma Souveraine, ma très sainte »). On ne joue pas la comédie sur son lit de mort. C’est le moment de vérité. Les derniers instants de Bernardino Realino témoignent clairement que son cœur, c’est-à-dire son amour, était au Ciel.

  • Saint Bernardino Realino a été observé en état de lévitation. Tobia da Ponto, un habitant de Bari venu trouver le Père Bernardino pour des conseils spirituels, en témoigne. La vive lumière qui filtrait sous la porte de la cellule du religieux le supprit ; l'ouvrant doucement, il vit le Père Bernardino dans sa cellule, « agenouillé, la face tournée vers le ciel, les bras en croix, les yeux fermés, et le corps soulevé au-dessus du sol à un mètre de hauteur environ ». En vue de la béatification de Bernardin, il fut demandé au témoin de ne pas exagérer son récit par un excès de dévotion, ni d'en déformer les faits : une telle attitude ne sert pas la cause des saints... Sa réponse fut catégorique : « Ce que je viens de déclarer est la pure vérité, sans fantaisie ni exagération. »

Synthèse :

Depuis le 24 mai 1567, date de son ordination sacerdotale, Bernardino est maître des novices de Naples. Là, outre sa charge auprès des jeunes frères au couvent, il prêche, catéchise et visite les prisonniers condamnés aux galères du port de Naples. Il visite aussi les hôpitaux et les prisons. Il donne des conférences dans les couvents et les monastères. Il accorde une grande importance à la direction spirituelle, par laquelle le prêtre guide vers Dieu les âmes qui le lui demandent, et au sacrement de la pénitence, qui lui est intrinsèquement lié : il passe de longues heures au confessionnal, écoutant avec patience et bonté tous ceux qui s’y présentent, malgré la chaleur moite qu’il y fait l’été et le froid humide qui lui pénètre les membres en hiver. Combien d’hommes et de femmes a-t-il réconfortés ! Pour les volontés faibles et vacillantes il obtient le courage surnaturel, et pour les désespérées l’espérance chrétienne : cette vertu qui nous fait croire, parce que Jésus-Christ l’a promis et qu’il est fidèle en ses promesses, que ce dernier nous donne ici-bas sa grâce pour lui plaire, comme gage et anticipation de la béatitude éternelle en l’autre monde, à laquelle il appelle tous les hommes. La voix du prêtre réveille dans les cœurs endurcis l’appel intérieur dont Dieu presse chaque conscience.

Envoyé à Lecce en 1574 pour y fonder une maison et un collège de sa congrégation, il y passera les années restantes de sa vie terrestre. Ses supérieurs tentent à plusieurs reprises, en raison des nécessités de son ordre, le nommer ailleurs. Un orage survient alors, qui l’empêche de se mettre en route pendant plusieurs jours, ou une forte fièvre qui lui fait garder la chambre : on conclut que la volonté divine est qu’il demeure à Lecce.

Sa vie dans les Pouilles est rythmée par la direction des âmes et le confessionnal, comme en Campanie. Gens simples comme membres du clergé, princes et prélats vont trouver le « saint vieillard » pour échanger avec lui et lui demander conseil. Il y a toujours foule devant son confessionnal. Il crée en 1583 une congrégation pour les prêtres diocésains pour promouvoir leurs propres vertus sacerdotales et améliorer leurs connaissances en théologie morale, afin qu’ils puissent devenir de meilleurs confesseurs.

Quand, en 1616, la ville apprend que le religieux est à l’agonie, des foules se rassemblent devant le collège des jésuites. Le maire et les magistrats viennent trouver par deux fois Bernardino et lui demandent formellement, une fois ce dernier au Ciel, de défendre et de protéger à l’avenir la cité. Incapable de parler longuement, le vieillard hoche la tête en signe d’approbation. Il veille toujours aujourd’hui sur la « très noble, très dévote et très aimable ville de Lecce », comme il se plaisait à l’appeler. Sa dépouille est conservée dans une chasse en verre dans l’église du Gesù, et la clé de la cité repose symboliquement sur un coussin posé sur ses jambes.

Docteur en philosophie, Vincent-Marie Thomas est prêtre.


Aller plus loin :

P. Ettore Venturi, Storia della vita del Beato Bernardino Realino, sacerdote professo della Compagnia di Gesù, Rome, A. Befani, 1895, 535 p.


En savoir plus :

  • La province de la Compagnie de Jésus d’Europe occidentale consacre à saint Bernardin Realino une notice sur son site.
  • Le site Jesuits.global propose aussi, en anglais, une courte vie du saint.
Partager cette raison

LES RAISONS DE LA SEMAINE

L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
Saint Simon Stock reçoit le scapulaire du Mont Carmel des mains de la Vierge Marie
Les saints
Saint Pascal Baylon, humble berger
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Sainte Rita de Cascia, celle qui espère contre toute espérance
Les saints
L’étrange barque de saint Basile de Riazan
Les saints , Corps conservés des saints
Saint Antoine de Padoue, le « saint que tout le monde aime »
Les saints , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
L’extraordinaire conversion de Micheline de Pesaro
Les saints , Les anges et leurs manifestations , Corps conservés des saints
Saint Antoine-Marie Zaccaria, médecin des corps et des âmes
Les saints
Les saints époux Louis et Zélie Martin
Les saints , La profondeur de la spiritualité chrétienne
Frère Marcel Van, une « étoile s’est levée en Orient »
Les saints
Sainte Anne et saint Joachim, parents de la Vierge Marie
Les saints
Saint Loup, l’évêque qui fit rebrousser chemin à Attila
Les saints
Saint Ignace de Loyola : à la plus grande gloire de Dieu
Les saints
Saint Nazaire, apôtre et martyre
Les saints , Des miracles étonnants , Guérisons miraculeuses
Saint Jean-Marie Vianney, la gloire mondiale d’un petit curé de campagne
Les moines , Les saints
Saint Dominique de Guzman, athlète de la foi
Les saints , Témoignages de rencontres avec le Christ
Sainte Faustine, apôtre de la divine miséricorde
Les moines , Lévitations , Stigmates , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
Saint François, le pauvre d’Assise
Les saints , Les grands témoins de la foi
Ignace d’Antioche : successeur des apôtres et témoin de l’Évangile
Les saints
Antoine-Marie Claret, un tisserand devenu ambassadeur du Christ
Les saints
Alphonse Rodriguez, le saint portier jésuite
Les saints , Des miracles étonnants , Bilocations
Martin de Porrès revient hâter sa béatification
Les saints , Des miracles étonnants
Saint Martin de Tours, père de la France chrétienne
Les saints
Saint Albert le Grand, les noces de l'intelligence et de la foi
Les saints
Saint Grégoire le Thaumaturge
Les saints , Une vague de charité unique au monde , Corps conservés des saints
Virginia Centurione Bracelli : quand toutes les difficultés s’aplanissent
Les saints
Lorsque le moine Seraphim contemple le Saint-Esprit
Les saints , Les apparitions et interventions mariales , Des miracles étonnants , Corps conservés des saints
Saint Pierre Thomas : une confiance en la Vierge Marie à toute épreuve
Les saints
À Grenoble, le « saint abbé Gerin »
Les saints , Les apparitions et interventions mariales , Guérisons miraculeuses
Gabriel de l’Addolorata, le « jardinier de la Sainte Vierge »
Les saints , Les mystiques , Des miracles étonnants , Corps conservés des saints , Histoires providentielles
Sainte Rose de Viterbe : comment la prière change le monde
Les saints
Bienheureux Francisco Palau y Quer, un amoureux de l’Église
Les saints , Les apparitions et interventions mariales
La maturité surnaturelle de Francisco Marto, « consolateur de Dieu »
L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
San Simón Stock recibe el escapulario del Carmen de manos de la Virgen María
Les saints
San Pascual Baylon, humilde pastor
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Santa Rita de Casia, la que espera contra toda esperanza
Les saints , Histoires providentielles
L’absolue confiance en Dieu de sainte Agnès de Montepulciano
Les saints
Sainte Catherine de Gênes, ou le feu de l’amour de Dieu
Les saints
Sainte Marie de l’Incarnation, « la sainte Thérèse du Nouveau Monde »
Les saints
Rosa Venerini ou la parfaite volonté de Dieu
L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
Saint Simon Stock reçoit le scapulaire du Mont Carmel des mains de la Vierge Marie
Les saints
Saint Paschal Baylón: from humble shepherd to the glory of sainthood
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Saint Rita of Cascia: hoping against all hope
Les saints
Camille de Soyécourt, comblée par Dieu de la vertu de force
L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
San Simone Stock ricevette dalle mani della Vergine Maria lo scapolare del Monte Carmelo
Les saints
San Pascal Baylon, umile pastore
Les saints
François de Girolamo lit dans les cœurs
Les saints , La profondeur de la spiritualité chrétienne
Hermano Marcel Van, "una estrella ha nacido en Oriente".
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Santa Rita da Cascia, colei che spera contro ogni speranza
Les saints
La extraña barca de San Basilio de Riazán
Les saints
Jeanne-Antide Thouret : partout où Dieu voudra l’appeler
Les saints
The unusual boat of Saint Basil of Ryazan
Les saints , Corps conservés des saints
Saint Anthony of Padua: "everyone’s saint"
Les saints , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
The extraordinary conversion of Michelina of Pesaro
Les saints , Corps conservés des saints
San Antonio de Padua, el "santo que todo el mundo ama".
Les saints , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
La extraordinaria conversión de Micheline de Pesaro
Les saints
Saint Augustin de Cantorbéry apporte la bonne nouvelle sur la terre des Angles
Les saints , Les anges et leurs manifestations , Corps conservés des saints
Saint Anthony Mary Zaccaria, physician of bodies and souls
Les saints , La profondeur de la spiritualité chrétienne
Brother Marcel Van: a "star has risen in the East"
Les saints
Saints Louis and Zelie Martin
Les saints
La strana barca di San Basilio di Ryazan
Les saints , Corps conservés des saints
Sant'Antonio da Padova, il "santo che tutti amano"
Les saints , Les anges et leurs manifestations , Corps conservés des saints
San Antonio María Zaccaria, médico de cuerpos y almas
Les saints
Los Santos esposos Luis y Celia Martin
Les saints
Saint Rainer de Pise : la conversion miraculeuse d’un riche négociant
Les saints , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
La straordinaria conversione di Michelina da Pesaro
Les saints
Saint Jean-Baptiste, témoin du Christ annoncé par les prophètes
Les saints , Les anges et leurs manifestations , Corps conservés des saints
Sant'Antonio Maria Zaccaria, medico del corpo e dell'anima
Les saints
Saint Bernardin Realino répond à l’appel divin
Les saints
Santa Ana y San Joaquín, padres de la Virgen María
Les saints
San Nazario, apóstol y mártir
Les saints
San Lupo, el obispo que hizo retroceder a Atila
Les saints , Corps conservés des saints
Sainte Élisabeth du Portugal, une rose en royauté
Les saints
San Ignacio de Loyola: a la mayor gloria de Dios
Les saints , La profondeur de la spiritualité chrétienne
Fratel Marcel Van, "una stella è sorta in Oriente"
Les saints
I santi sposi Louis e Zélie Martin
Les saints
Saints Anne and Joachim, parents of the Virgin Mary
Les saints
La confiance en Dieu de sainte Marie-Madeleine Postel
Les saints
Saint Nazarius, apostle and martyr
Les saints
Saint Lupus, the bishop who saved his city from the Huns
Les saints
Saint Ignatius of Loyola: "For the greater glory of God"
Les saints
Sant'Anna e San Gioacchino, genitori della Vergine Maria
Les saints
San Nazario, apostolo e martire
Les saints
San Lupo, il vescovo che fece indietreggiare Attila
Les saints
Sant'Ignazio di Loyola: per la maggior gloria di Dio