Recevoir les raisons de croire
< Toutes les raisons sont ici !
TOUTES LES RAISONS DE CROIRE
Les saints
n°75

Palestine

Ier siècle

Sainte Anne et saint Joachim, parents de la Vierge Marie

Le 26 juillet, l’Église célèbre sainte Anne et saint Joachim, les parents de la Vierge Marie, et les grands-parents de Jésus. Dans la tradition orthodoxe, on les appelle les « justes ancêtres de Dieu ». Les Évangiles ne disent rien sur eux, mais leur culte populaire remonte à l’Antiquité chrétienne. C’est de ce couple béni que naît Marie, qui mettra au monde Jésus le Christ.

Anne et Joachim se rencontrent à la Porte dorée, cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation de Moulins. / © CC0 / Marie-Lan Nguyen
Anne et Joachim se rencontrent à la Porte dorée, cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation de Moulins. / © CC0 / Marie-Lan Nguyen

Les raisons d'y croire :

  • Les noms d’Anne et de Joachim sont mentionnés pour la première fois dans un écrit du IIe siècle, le Protévangile de Jacques, attribué à saint Jacques le Mineur, fils d’Alphée.
  • Nous retrouvons les détails de la vie d’Anne et de Joachim dans LaLégende dorée, ouvrage rédigé en latin entre 1261 et 1266 par Jacques de Voragine, dominicain et archevêque de Gênes, qui raconte la vie d’environ cent cinquante saints.
  • Plusieurs mystiques, tels que sainte Brigitte de Suède, ont reçu des révélations d’une grande richesse apportant des précisions sur la vie des parents de la Vierge.
  • Le culte d’Anne et de Joachim ne se fonde pas sur ce qu’ils ont fait, mais sur ce qu’ils sont : les parents de Marie, les grands-parents de Jésus.
  • Après vingt ans de mariage, le couple semble stérile. Prenant exemple sur la mère de Samuel, Anne et Joachim font le vœu de consacrer à Dieu leur enfant s’ils réussissent à le concevoir. Anne, malgré sa vieillesse, met au monde Marie, la future mère de Jésus. « Marie devait être fille de la grâce plutôt que de la chair et du sang, elle devait venir du Ciel plutôt que de la Terre, Dieu seul pouvait donner au monde un fruit si divin » (P. Jean-Thomas de Saint-Cyrille).
  • Le culte de sainte Anne s’étoffe particulièrement au XVIIe siècle : la sainte apparaît à Yvon Nicolazic (août 1623), près d’Auray (Bretagne), et demande que soit reconstruite une chapelle, alors disparue, qui lui était autrefois dédiée. En creusant dans le champ à l’endroit indiqué par l’apparition pour y rebâtir la chapelle, le paysan trouve une vieille statue de sainte Anne. Aujourd’hui, le sanctuaire Sainte-Anne d’Auray est un lieu de dévotion et de pèlerinage majeur, tout comme le sanctuaire Sainte-Anne de Beaupré au Québec.

Synthèse :

Selon la tradition, Joachim est décrit comme un homme riche et pieux, qui donne régulièrement de l’argent aux pauvres et au temple. Anne est dépeinte comme une femme pieuse, longtemps stérile. Le récit de leur vie rappelle, dans l’Ancien Testament, l’histoire d’une autre Anne, femme stérile qui enfanta le prophète Samuel (1 Samuel 20).

Anne a promis à Dieu de lui consacrer son enfant s’il lui accorde le privilège d’enfanter. Un ange lui annonce bientôt une bonne nouvelle, et du couple béni naît Marie, qui mettra au monde Jésus, le Christ. Conformément au vœu, Anne et Joachim amènent Marie, âgée de trois ans, au Temple : c’est là qu’elle reçoit son éducation.

Le culte de sainte Anne, plus ancien que celui de son époux, s’est développé dans le rayonnement de celui de la Vierge Marie. Anne est honorée très tôt à Jérusalem. Le 26 juillet marque probablement l’anniversaire de la dédicace d’une basilique dédiée à sainte Anne, au VIe siècle, à Constantinople. Son culte connaît une ascension régulière depuis le XIVe siècle. Le nombre croissant d’œuvres d’art montrant Anne en compagnie de Marie en témoigne, par exemple Marie apprenant à lire les Saintes Écritures sur les genoux de sa mère.

Sainte Anne apparaît au laboureur Yvon Nicolazic le 25 juillet 1624, près d’Auray, dans le Morbihan, et lui dit en breton : « Ne craignez pas ! Je suis Anne, la mère de Marie. Je désire que soit rebâtie au plus tôt la chapelle dédiée à mon nom et que vous en preniez soin, parce que Dieu veut que j’y sois honorée. » Effectivement, le champ du Bocenno, que le paysan cultive, a déjà abrité une chapelle dédiée à sainte Anne. Quelques mois plus tard, on trouve et déterre une vieille statue. Bientôt, les foules se pressent. Ainsi est né le sanctuaire de Sainte-Anne d’Auray, premier lieu de pèlerinage breton. En 1996, Jean-Paul II vient prier la Vierge dans ce sanctuaire qui voit affluer en moyenne 800 000 personnes par an.

Le culte de la grand-mère de Jésus était très populaire chez les marins bretons, qui se mettaient sous sa protection avant de prendre la mer. Il a également été accueilli avec ferveur au Canada, surtout en Acadie (Sainte-Anne du Bocage) et au Québec, dont Anne est la sainte patronne ; la majestueuse basilique Sainte-Anne de Beaupré est ainsi placée sous son patronage. Les Autochtones, qui ont un grand respect pour les ancêtres, vouent un culte particulier à sainte Anne, d’autant plus qu’elle incarne les valeurs familiales. Nous avons pu le constater lors de l’émouvant pèlerinage pénitentiel du pape François au Canada, du 24 au 29 juillet 2022, durant lequel il a prié dans la basilique Sainte-Anne de Beaupré avec les membres des Premières Nations.

Le 31 janvier 2021, le pape François annonce l’institution d’une journée mondiale des grands-parents et des personnes âgées, qui est célébrée par toute l’Église le 4e dimanche de juillet, soit aux alentours de la fête des grands-parents de Jésus (26 juillet).

Jacques Gauthier, théologien et auteur. Cet article sur saints Anne et Joachim est tiré en partie de son blogue.


Au-delà des raisons d'y croire :

Même si nous savons peu de choses sur la vie de sainte Anne et de saint Joachim, le seul fait qu’ils soient les parents de Marie et les grands-parents de Jésus est suffisant pour que l’Église les vénère depuis l’Antiquité et que les fidèles s’attachent à eux, notamment pour les valeurs familiales qu’ils représentent.


Aller plus loin :

Anne Brassié, Sainte Anne : de Jérusalem à Auray, Artège, 2015.


En savoir plus :

  • Jacques Gauthier, Les saints, ces fous admirables, (nouvelle édition), Éditions Novalis (Canada) / Éditions des Béatitudes (France), 2018, p. 183-185.
  • Jacques de Voragine, La Légende dorée, (coll. « Bibliothèque de la Pléiade », Gallimard, 2004).
Partager cette raison

LES RAISONS DE LA SEMAINE

L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
Saint Simon Stock reçoit le scapulaire du Mont Carmel des mains de la Vierge Marie
Les saints
Saint Pascal Baylon, humble berger
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Sainte Rita de Cascia, celle qui espère contre toute espérance
Les saints
L’étrange barque de saint Basile de Riazan
Les saints , Corps conservés des saints
Saint Antoine de Padoue, le « saint que tout le monde aime »
Les saints , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
L’extraordinaire conversion de Micheline de Pesaro
Les saints , Les anges et leurs manifestations , Corps conservés des saints
Saint Antoine-Marie Zaccaria, médecin des corps et des âmes
Les saints
Les saints époux Louis et Zélie Martin
Les saints , La profondeur de la spiritualité chrétienne
Frère Marcel Van, une « étoile s’est levée en Orient »
Les saints
Sainte Anne et saint Joachim, parents de la Vierge Marie
Les saints
Saint Loup, l’évêque qui fit rebrousser chemin à Attila
Les saints
Saint Ignace de Loyola : à la plus grande gloire de Dieu
Les saints
Saint Nazaire, apôtre et martyre
Les saints , Des miracles étonnants , Guérisons miraculeuses
Saint Jean-Marie Vianney, la gloire mondiale d’un petit curé de campagne
Les moines , Les saints
Saint Dominique de Guzman, athlète de la foi
Les saints , Témoignages de rencontres avec le Christ
Sainte Faustine, apôtre de la divine miséricorde
Les moines , Lévitations , Stigmates , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
Saint François, le pauvre d’Assise
Les saints , Les grands témoins de la foi
Ignace d’Antioche : successeur des apôtres et témoin de l’Évangile
Les saints
Antoine-Marie Claret, un tisserand devenu ambassadeur du Christ
Les saints
Alphonse Rodriguez, le saint portier jésuite
Les saints , Des miracles étonnants , Bilocations
Martin de Porrès revient hâter sa béatification
Les saints , Des miracles étonnants
Saint Martin de Tours, père de la France chrétienne
Les saints
Saint Albert le Grand, les noces de l'intelligence et de la foi
Les saints
Saint Grégoire le Thaumaturge
Les saints , Une vague de charité unique au monde , Corps conservés des saints
Virginia Centurione Bracelli : quand toutes les difficultés s’aplanissent
Les saints
Lorsque le moine Seraphim contemple le Saint-Esprit
Les saints , Les apparitions et interventions mariales , Des miracles étonnants , Corps conservés des saints
Saint Pierre Thomas : une confiance en la Vierge Marie à toute épreuve
Les saints
À Grenoble, le « saint abbé Gerin »
Les saints , Les apparitions et interventions mariales , Guérisons miraculeuses
Gabriel de l’Addolorata, le « jardinier de la Sainte Vierge »
Les saints , Les mystiques , Des miracles étonnants , Corps conservés des saints , Histoires providentielles
Sainte Rose de Viterbe : comment la prière change le monde
Les saints
Bienheureux Francisco Palau y Quer, un amoureux de l’Église
Les saints , Les apparitions et interventions mariales
La maturité surnaturelle de Francisco Marto, « consolateur de Dieu »
L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
San Simón Stock recibe el escapulario del Carmen de manos de la Virgen María
Les saints
San Pascual Baylon, humilde pastor
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Santa Rita de Casia, la que espera contra toda esperanza
Les saints , Histoires providentielles
L’absolue confiance en Dieu de sainte Agnès de Montepulciano
Les saints
Sainte Catherine de Gênes, ou le feu de l’amour de Dieu
Les saints
Sainte Marie de l’Incarnation, « la sainte Thérèse du Nouveau Monde »
Les saints
Rosa Venerini ou la parfaite volonté de Dieu
L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
Saint Simon Stock reçoit le scapulaire du Mont Carmel des mains de la Vierge Marie
Les saints
Saint Paschal Baylón: from humble shepherd to the glory of sainthood
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Saint Rita of Cascia: hoping against all hope
Les saints
Camille de Soyécourt, comblée par Dieu de la vertu de force
L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
San Simone Stock ricevette dalle mani della Vergine Maria lo scapolare del Monte Carmelo
Les saints
San Pascal Baylon, umile pastore
Les saints
François de Girolamo lit dans les cœurs
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Santa Rita da Cascia, colei che spera contro ogni speranza
Les saints
La extraña barca de San Basilio de Riazán
Les saints
Jeanne-Antide Thouret : partout où Dieu voudra l’appeler
Les saints
The unusual boat of Saint Basil of Ryazan
Les saints , Corps conservés des saints
Saint Anthony of Padua: "everyone’s saint"
Les saints , Corps conservés des saints
San Antonio de Padua, el "santo que todo el mundo ama".
Les saints
Saint Augustin de Cantorbéry apporte la bonne nouvelle sur la terre des Angles
Les saints
La strana barca di San Basilio di Ryazan
Les saints , Corps conservés des saints
Sant'Antonio da Padova, il "santo che tutti amano"