Recevoir les raisons de croire
< Toutes les raisons sont ici !
TOUTES LES RAISONS DE CROIRE
Les saints
n°86

Espagne, France, Italie

1170-1221

Saint Dominique de Guzman, athlète de la foi

Doté d’un caractère enjoué et aimable, Dominique éprouve une joie profonde à prier intensément et à résoudre des questions doctrinales ardues, œuvrant ainsi à la défense de la vérité du Christ. Chanoine à Osma, en Espagne, il acquiert une connaissance approfondie des Écritures. La ferveur qu’il manifeste dans la célébration de la messe est remarquée par tous. Il s’attarde souvent dans l’église du couvent, radieux, comme en extase au-dessus de lui-même ou dans la compagnie des anges. Ardent défenseur de la science sacrée, Dominique combat les théories cathares et obtient d’innombrables conversions d’hérétiques. Fondateur de l’ordre des Frères prêcheurs, il lutte avec ardeur pour le salut des âmes. Sa dévotion à Marie et son zèle pour la défense de l’Église font de lui un véritable athlète au service de la défense de la foi.

Détail de Saint Dominique de Guzman par Claudio Coello, vers 1685, musée du Prado, Madrid. CC0/wikimedia
Détail de Saint Dominique de Guzman par Claudio Coello, vers 1685, musée du Prado, Madrid. CC0/wikimedia

Les raisons d'y croire :

  • Dominique convertit les cœurs de ses contemporains éloignés de la foi par l’hérésie cathare. Exemple de piété et de pauvreté, sa foi joyeuse et sa charité contagieuse sont à l’origine de nombreuses conversions. Alors que d’éminents prédicateurs avaient tenté de combattre les Albigeois par leur parole, Dominique, quant à lui, réussit par sa compassion. Personne mieux que lui n’avait jusqu’alors rassemblé dans l’unité de la foi catholique des partis si opposés.
  • Doté d’une profonde humilité, il refuse que ses proches révèlent les actions surnaturelles qui jalonnent sa vie. Il préfère parler à Dieu, ou de Dieu. Néanmoins, des sources solides attestent que Dominique, ému de compassion, guérit un frère aux portes de la mort, sauve des personnes de la noyade, délivre un possédé du démon, multiplie les pains et les rations de vin des frères, arrête le feu par sa tunique, acquiert inexplicablement le don des langues, etc.
  • Prosterné ou à genoux, les bras levés ou en croix, assis en méditant la Parole divine, versant des larmes en implorant Dieu, chantant et invoquant la Vierge Marie dans la nature et au cours de ses marches apostoliques, il étonne ses contemporains par sa prière incessante. Il manifeste une vie intérieure riche, qui atteste de son amitié avec le Christ.
  • Doté d’une profonde sagesse, aussi bien dans sa vie contemplative qu’apostolique, son influence remarquable se diffuse durant plus de huit siècles, dans le monde entier, à travers l’ordre qu’il a fondé. Cette longévité démontre l’authenticité des vertus de Dominique. D’ailleurs, la Vierge Marie a choisi les fils et les filles de saint Dominique en disant : « Cet ordre m’appartient. »
  • Ce nouvel ordre est pourvoyeur d’innombrables saints, docteurs, prédicateurs, religieux et religieuses, convers, tertiaires, dont le mode de vie s’inspire, encore aujourd’hui, de la force évangélique de saint Dominique. L’ordre des Prêcheurs a ainsi donné à l’Église saint Thomas d’Aquin (le Docteur commun de l’Église), le pape saint Pie V, sainte Catherine de Sienne, ou encore Fra Angelico.

Synthèse :

Né vers 1170, le jeune Dominique est issu d’une ancienne famille espagnole de Castille. Durant son enfance, il ressent avec douleur la pauvreté des personnes de son entourage, et il préfère ainsi vendre ses livres pour aider les nécessiteux. Sa naissance est précédée d’un signe étonnant : sa mère, la bienheureuse Jeanne d’Aza, aperçoit en songe son enfant sous la forme d’un chien qui tient dans la gueule un flambeau illuminant le monde. Puis, le jour de son baptême, sa marraine voit, toujours en songe, le front de l’enfant marqué d’une étoile radieuse – présage d’un destin unique.

À l’âge de quinze ans, Dominique part étudier au nord de Madrid, à l’université de Palencia. Après dix années consacrées à l’étude des lettres et de la philosophie, animé d’une soif ardente pour la Parole divine, il s’adonna avec zèle à la théologie, dans une vie contemplative, fraternelle et ascétique. Devenu chanoine de la cathédrale d’Osma, il vit neuf années durant sous la règle de saint Augustin, participant à l’instruction des habitants de la région.

Mais, en 1203, il est envoyé en ambassade avec son évêque dans le nord de l’Europe, afin de négocier un mariage entre les familles régnantes d’Espagne et du Danemark. Il doit traverser le Languedoc, alors ravagé par la guerre entre les cathares et les catholiques – conflit qui se répand dans le Midi de la France. Voyant, dans les âmes enfermées dans l’erreur, les désastres de l’hérésie, il adresse cette plainte à Dieu : « Que vont devenir les pécheurs ? » Bien qu’il affiche dans ses combats une détermination sans faille, ses proches le surnomment le « doux père Dominique ».

Face aux savants cathares, il travaille à aiguiser ses arguments pour édifier la vraie foi. À cette époque, le catharisme séduit par une croyance selon laquelle seuls les parfaits accéderaient au paradis. Refusant les liens du mariage, vivant dans une grande austérité, s’abstenant d’aliments à base de viande et de vin, les familles les plus influentes ont même adhéré à cette croyance d’un monde divisé entre le bien et le mal. Grâce à une aide surnaturelle et à un travail intellectuel assidu, la sagesse de Dominique emporte l’adhésion de son auditoire.

Pour répondre aux thèses cathares, les catholiques adoptent les démonstrations de Dominique. Néanmoins, les arbitres ne parviennent pas à trancher. Ils proposent alors de brûler les écrits des deux camps, émettant l’hypothèse que ceux qui étaient dignes de foi échapperaient aux flammes. Jetés au feu, les écrits cathares se consument rapidement, tandis que ceux de Dominique demeurent intacts, soulevés au-dessus des flammes, devant l’assemblée ébahie. Dominique montre ainsi la voie du Christ aux âmes qui le cherchent, leur demandant de mener une vie de prière et de pénitence assidue.

Méprisant la gloire du monde, vêtu pauvrement, il dort dans les chemins creux, s’arrête dans les villes et les villages. Comme les premiers apôtres, il suit l’esprit du Christ qui lui indique concrètement sa route. En larmes, ilimploreinlassablement Dieu pour les âmes égarées.

Lors de conférences publiques ou de rencontres dans les maisons, il expose nettement la vraie foi en la distinguant des opinions personnelles. Le visage rayonnant de Dominique, preuve de sa grande bonté, laisse à son interlocuteur un profond sentiment de liberté dans l’acceptation de l’enseignement véritable de la Parole divine. Son ardeur est couronnée de succès : les habitants finissent le plus souvent par congédier les hérétiques.

Il fonde des couvents dans lesquels affluent les vocations dominicaines. Les conversions et les miracles se multiplient. Un jour, « deux beaux jeunes hommes apparurent au milieu du réfectoire, portant des pains dans deux nappes blanches. Ils mirent devant chaque frère un pain entier d’une admirable beauté. Parvenus jusqu’au bienheureux Dominique, ils inclinèrent la tête et disparurent » (Lacordaire, Vie de saint Dominique, Cerf, 2007, p. 180, extrait du récit de sœur Cécile).

Enfin, il envoie ses frères étudier dans les meilleures universités d’Europe. Selon le pape Honorius III, ces prédicateurs redoutables deviennent des « champions de la foi ». Un jour, un étudiant de Bologne demande à Dominique : « Où avez-vous le plus étudié ? » Le doux père Dominique répond : « Dans le livre de la charité, plus que dans les livres des hommes. » Dominique s’éteint le 6 août 1221, dans une cellule d’un couvent de Bologne. Il n’était en possession d’aucun bien propre. Ses dernières paroles sont : « Gardez la charité. »

Diane Suteau, auteur du roman Les conquérants de lumière.


Au-delà des raisons d'y croire :

Les premiers frères Prêcheurs sont demeurés discrets sur les innombrables miracles et conversions opérés par saint Dominique. Pourtant, nous savons que les foules se pressaient pour l’entendre. De nombreuses vies furent donc certainement bouleversées par la grâce et la vérité émanant de sa prédication.


Aller plus loin :

Gianni Festa, Augustin Laffay, Saint Dominique et sa mission, Paris, Cerf, 2021.


En savoir plus :

  • Sœur Marie-Ancilla, Les miracles de saint Dominique, Éditions Bénédictines, 2010.
  • Sur le site Internet de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, de Chéméré : l’article « Saints patrons » (trois saints dominicains, défenseurs zélés de la vérité : saint Dominique, saint Thomas d’Aquin et saint Vincent Ferrier).
Partager cette raison

LES RAISONS DE LA SEMAINE

L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
Saint Simon Stock reçoit le scapulaire du Mont Carmel des mains de la Vierge Marie
Les saints
Saint Pascal Baylon, humble berger
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Sainte Rita de Cascia, celle qui espère contre toute espérance
Les saints
L’étrange barque de saint Basile de Riazan
Les saints , Corps conservés des saints
Saint Antoine de Padoue, le « saint que tout le monde aime »
Les saints , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
L’extraordinaire conversion de Micheline de Pesaro
Les saints , Les anges et leurs manifestations , Corps conservés des saints
Saint Antoine-Marie Zaccaria, médecin des corps et des âmes
Les saints
Les saints époux Louis et Zélie Martin
Les saints , La profondeur de la spiritualité chrétienne
Frère Marcel Van, une « étoile s’est levée en Orient »
Les saints
Sainte Anne et saint Joachim, parents de la Vierge Marie
Les saints
Saint Loup, l’évêque qui fit rebrousser chemin à Attila
Les saints
Saint Ignace de Loyola : à la plus grande gloire de Dieu
Les saints
Saint Nazaire, apôtre et martyre
Les saints , Des miracles étonnants , Guérisons miraculeuses
Saint Jean-Marie Vianney, la gloire mondiale d’un petit curé de campagne
Les moines , Les saints
Saint Dominique de Guzman, athlète de la foi
Les saints , Témoignages de rencontres avec le Christ
Sainte Faustine, apôtre de la divine miséricorde
Les moines , Lévitations , Stigmates , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
Saint François, le pauvre d’Assise
Les saints , Les grands témoins de la foi
Ignace d’Antioche : successeur des apôtres et témoin de l’Évangile
Les saints
Antoine-Marie Claret, un tisserand devenu ambassadeur du Christ
Les saints
Alphonse Rodriguez, le saint portier jésuite
Les saints , Des miracles étonnants , Bilocations
Martin de Porrès revient hâter sa béatification
Les saints , Des miracles étonnants
Saint Martin de Tours, père de la France chrétienne
Les saints
Saint Albert le Grand, les noces de l'intelligence et de la foi
Les saints
Saint Grégoire le Thaumaturge
Les saints , Une vague de charité unique au monde , Corps conservés des saints
Virginia Centurione Bracelli : quand toutes les difficultés s’aplanissent
Les saints
Lorsque le moine Seraphim contemple le Saint-Esprit
Les saints , Les apparitions et interventions mariales , Des miracles étonnants , Corps conservés des saints
Saint Pierre Thomas : une confiance en la Vierge Marie à toute épreuve
Les saints
À Grenoble, le « saint abbé Gerin »
Les saints , Les apparitions et interventions mariales , Guérisons miraculeuses
Gabriel de l’Addolorata, le « jardinier de la Sainte Vierge »
Les saints , Les mystiques , Des miracles étonnants , Corps conservés des saints , Histoires providentielles
Sainte Rose de Viterbe : comment la prière change le monde
Les saints
Bienheureux Francisco Palau y Quer, un amoureux de l’Église
Les saints , Les apparitions et interventions mariales
La maturité surnaturelle de Francisco Marto, « consolateur de Dieu »
L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
San Simón Stock recibe el escapulario del Carmen de manos de la Virgen María
Les saints
San Pascual Baylon, humilde pastor
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Santa Rita de Casia, la que espera contra toda esperanza
Les saints , Histoires providentielles
L’absolue confiance en Dieu de sainte Agnès de Montepulciano
Les saints
Sainte Catherine de Gênes, ou le feu de l’amour de Dieu
Les saints
Sainte Marie de l’Incarnation, « la sainte Thérèse du Nouveau Monde »
Les saints
Rosa Venerini ou la parfaite volonté de Dieu
L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
Saint Simon Stock reçoit le scapulaire du Mont Carmel des mains de la Vierge Marie
Les saints
Saint Paschal Baylón: from humble shepherd to the glory of sainthood
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Saint Rita of Cascia: hoping against all hope
Les saints
Camille de Soyécourt, comblée par Dieu de la vertu de force
L’Église , Les saints , Les apparitions et interventions mariales
San Simone Stock ricevette dalle mani della Vergine Maria lo scapolare del Monte Carmelo
Les saints
San Pascal Baylon, umile pastore
Les saints
François de Girolamo lit dans les cœurs
Les saints , La profondeur de la spiritualité chrétienne
Hermano Marcel Van, "una estrella ha nacido en Oriente".
Les saints , Corps conservés des saints , Stigmates
Santa Rita da Cascia, colei che spera contro ogni speranza
Les saints
La extraña barca de San Basilio de Riazán
Les saints
Jeanne-Antide Thouret : partout où Dieu voudra l’appeler
Les saints
The unusual boat of Saint Basil of Ryazan
Les saints , Corps conservés des saints
Saint Anthony of Padua: "everyone’s saint"
Les saints , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
The extraordinary conversion of Michelina of Pesaro
Les saints , Corps conservés des saints
San Antonio de Padua, el "santo que todo el mundo ama".
Les saints , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
La extraordinaria conversión de Micheline de Pesaro
Les saints
Saint Augustin de Cantorbéry apporte la bonne nouvelle sur la terre des Angles
Les saints , Les anges et leurs manifestations , Corps conservés des saints
Saint Anthony Mary Zaccaria, physician of bodies and souls
Les saints , La profondeur de la spiritualité chrétienne
Brother Marcel Van: a "star has risen in the East"
Les saints
Saints Louis and Zelie Martin
Les saints
La strana barca di San Basilio di Ryazan
Les saints , Corps conservés des saints
Sant'Antonio da Padova, il "santo che tutti amano"
Les saints , Les anges et leurs manifestations , Corps conservés des saints
San Antonio María Zaccaria, médico de cuerpos y almas
Les saints
Los Santos esposos Luis y Celia Martin
Les saints
Saint Rainer de Pise : la conversion miraculeuse d’un riche négociant
Les saints , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
La straordinaria conversione di Michelina da Pesaro
Les saints
Saint Jean-Baptiste, témoin du Christ annoncé par les prophètes
Les saints , Les anges et leurs manifestations , Corps conservés des saints
Sant'Antonio Maria Zaccaria, medico del corpo e dell'anima
Les saints
Saint Bernardin Realino répond à l’appel divin
Les saints , Corps conservés des saints
Sainte Élisabeth du Portugal, une rose en royauté
Les saints , La profondeur de la spiritualité chrétienne
Fratel Marcel Van, "una stella è sorta in Oriente"
Les saints
I santi sposi Louis e Zélie Martin