Recevoir les raisons de croire
< Toutes les raisons sont ici !
TOUTES LES RAISONS DE CROIRE
Témoignages de rencontres avec le Christ
n°359

Puy-en-Velay (France)

1er mai 2008

Expérience mystique sur le chemin de Compostelle

Jean-Marc Potdevin mène une carrière pleine de réussites. Mais il se sent « comme un hamster dans sa roue » : sa vie est très remplie mais manque de sens, et il n’a pas de temps pour chercher les réponses aux questions existentielles qui le taraudent. C’est pourquoi il démissionne de son poste (vice-présidence de Yahoo! Europe). Plusieurs mois après, en mars 2008, toujours insatisfait, il décide – sans trop savoir pourquoi – d’interrompre toute activité pour partir seul sur les chemins de Compostelle. En chemin, il entre dans une chapelle et vit une expérience mystique qui bouleverse totalement son existence. « Le Christ est venu me rencontrer face à face », témoigne-t-il.

© Capture vidéo / Famille chrétienne
© Capture vidéo / Famille chrétienne

Les raisons d'y croire :

  • Les noms des lieux et des routes, les statues et les tableaux croisés sur son chemin évoquent chaque fois chez lui des moments douloureux ou inachevés de son existence. Sans être le moins du monde superstitieux, Jean-Marc constate avec beaucoup d’étonnement cette récurrence systématique de signes et cela le pousse à relire sa vie.
  • Par hasard, le jour de l’Ascension, il entre dans une chapelle, au Puy-en-Velay. Le saint sacrement y est exposé, mais Jean-Marc n’a alors pas conscience de la présence réelle de Jésus dans l’hostie. Quasi instantanément, la chapelle semble s’élargir et le Christ-Roi arrive face à lui, « très grand, très impressionnant ». Dieu lui montre son amour avec une grande clarté et fait vivre à Jean-Marc l’union possible entre le Créateur et sa créature. Jean-Marc est en extase, dans un état de plénitude indicible.

  • En psychologie, il existe la notion de « délire mystique ». Mais en étudiant les critères qui le définissent, Jean-Marc est certain que ce n’est pas ce qu’il a vécu : « Je n’ai jamais fumé, jamais pris de psychotrope […]. J’étais parfaitement conscient lors de cette quasi-expérience de Dieu », et cela le sidère.

  • Par cette rencontre avec le Christ, Jean-Marc constate que Dieu est bien une personne avec qui l’on peut entrer en relation. Il n’avait pas soupçonné la proximité possible avec un Dieu transcendant, roi de l’univers. C’est pourtant profondément cohérent avec l’enseignement du magistère de l’Église catholique et avec ce qui est écrit dans les Évangiles.
  • Bien après son retour de Compostelle, Jean-Marc lit plusieurs écrits de mystiques chrétiens. Dans la description de leurs expériences, il retrouve avec beaucoup d’étonnement des similitudes fortes avec ce qu’il a vécu. La bienheureuse Angèle de Foligno écrit par exemple : « Je le voyais avec les yeux du corps. Tout à coup, mon âme fut embrasée d’une telle ardeur que la joie et le plaisir pénétrèrent tous mes membres intimement. Je voyais et je sentais le Christ embrasser mon âme avec ce bras qui fut crucifié et ma joie m’étonna, car elle sortait de mes habitudes et au degré qu’elle m’atteignait, je ne la connaissais pas encore. »

  • Cette expérience a radicalement changé la vie de Jean-Marc dans l’ensemble : tout s’inverse, à l’opposé de la logique du monde. Jean-Marc Potdevin tente d’expliquer dans un livre le renversement qu’a provoqué cette expérience surnaturelle : Les mots ne peuvent dire ce que j’ai vécu : l’expérience mystique d’un business angel (Éditions de l’Emmanuel, 2012).
  • Jean-Marc témoigne aujourd’hui encore, seize ans après les faits, de cette rencontre mystique avec le Christ. Il est vigilant à donner à cette expérience sa juste place : ce n’est pas là-dessus que repose sa foi.

Synthèse :

Jean-Marc Potdevin a participé au développement du site d’achat Kelkoo, qui a été revendu à Yahoo! pour plusieurs centaines de millions d’euros en mars 2004. Devenu millionnaire et vice-président de Yahoo! Europe, la carrière de Jean-Marc est pleine de succès et son travail le passionne : « À travers Internet, on était en train de créer une industrie nouvelle, une révolution dans la civilisation de l’homme, un peu comme l’invention de l’imprimerie. C’était excitant. »

Son poste implique une « course frénétique » : beaucoup de déplacements professionnels à l’international et énormément de travail. « J’étais devenu le hamster le plus performant de la cage, dont la roue tournait de façon parfaitement huilée, satisfaisante pour tout le monde, tel un bon petit soldat citoyen. » Mais Jean-Marc ressent en tâche de fond qu’il manque un sens à cette activité. Ce malaise existentiel débute lorsqu’il part avec des collègues gravir le Kilimandjaro. À un peu plus de 4 000 mètres d’altitude, Jean-Marc passe une nuit blanche à cause d’un œdème pulmonaire : l’eau remplit ses poumons (le risque lié à cette situation est létal). Jean-Marc en réchappe, mais il a passé la nuit complète à méditer sur la mort. Il ne se sentait pas prêt et trouvait absurde de finir sa vie maintenant : « Je n’ai rien accompli de ma vie quelque part, pas encore. J’ai eu des réalisations professionnelles, mais ma vie n’était pas finie. »

Pour calmer l’agitation qui lui pèse de plus en plus et pour prendre le temps de se poser les bonnes questions, Jean-Marc décide de quitter son travail. Très rapidement, en quelques mois, son agenda est redevenu aussi plein qu’avant ! Il a remplacé son métier professionnel par une activité de loisir, mais qui n’a finalement pas plus de sens…

Fin mars 2008, Jean-Marc décide de partir seul sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Il ne sait pas trop pourquoi il choisit cette destination ni pourquoi il faut partir maintenant, mais il est certain de vouloir trouver la raison de la sourde insatisfaction qui a grandi en lui ces dernières années. Ce pèlerinage est pour lui comme un long chemin de purification : il est éprouvé sur le plan physique, mais surtout sur le plan intérieur.

En raison d’une tendinite, les dix premiers jours sont extrêmement durs physiquement. Il y a beaucoup de pluie, même de la grêle et de la neige. Jean-Marc passe par des endroits, par des routes, devant des statues, des numéros de places, dans des villages… qui revêtent une signification très spécifique par rapport à sa vie. Les étapes du chemin sont systématiquement en lien avec des personnes ou des choses qui sont des « points noirs » de son existence, par exemple quelqu’un qu’il a offensé ou quelque chose qui est inachevé, etc. « Je suis tout sauf superstitieux, plutôt quelqu’un de rationnel, donc au début, je mettais ça sur le compte du hasard. » Mais la répétition de ces signes le laisse circonspect : « Ce n’est pas possible, il y a un truc qui est en train de se passer… Comme si on me mettait sous les yeux mon côté obscur, tout ce que je n’avais pas réglé. »

Voici un exemple d’un des signes reçus par Jean-Marc. Il entre par hasard dans l’église de Monfaucon, dans laquelle sont exposés douze tableaux de Grimmer, un peintre flamand. Instinctivement, il se dirige vers un tableau en particulier. À son approche, un détecteur de présence déclenche une lumière qui éclaire le tableau et son cartel, sur lequel Jean-Marc peut lire un passage biblique – un extrait de l’Évangile de saint Luc, chapitre 12 : « Il y avait un homme riche dont les terres avaient beaucoup rapporté. Il se demandait : "Que vais-je faire ?" Alors, je me dirai à moi-même : "Te voilà avec des réserves en abondance pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence." Mais Dieu lui dit : "Tu es fou. Cette nuit même, on te redemande ta vie et ce que tu auras mis de côté, qui l’aura ?" Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même au lieu d’être riche en vue de Dieu. » Jean-Marc est sidéré : « C’était l’histoire de ma vie sur les deux dernières années et la providence me mettait sous les yeux mon problème. Je suis ressorti, je ne suis même pas allé regarder les autres tableaux. »

Le jeudi 1er mai 2008, jeudi de l’Ascension, Jean-Marc arrive au Puy-en-Velay. Par hasard il entre dans une chapelle où le saint sacrement est exposé. Il s’assoit tout au fond, sur un petit banc, et là, quasi instantanément, le Seigneur entre devant lui. « Il m’est apparu immense, c’est-à-dire que la pièce a dû s’agrandir pour le laisser entrer, comme si l’espace s’agrandissait. C’est très étonnant… comme l’extrait de ce psaume où l’on dit : "Portes, levez vos frontons, qu’il entre, ce roi de gloire." » Instantanément lui a été communiqué un état de paix et de bien-être. Il ressent en même temps de la crainte, parce qu’il y a cette immense puissance devant lui. Jean-Marc parle d’une « impression d’être au cœur d’un réacteur nucléaire » : il y a une « énergie dingue », mais pas de bruit ; c’est juste la radiation... La suite dépasse l’entendement : le Seigneur établit avec lui une communication directe et totale, au-delà des sens. Le Seigneur lui montre des choses en les lui faisant vivre, plus clairement que ce que l’on peut raconter avec des mots. « L’intégralité de mon être a vibré. » Ce que Dieu montre à Jean-Marc est absolument étonnant : c’est la joie qui résulte de l’union entre le Créateur et ses créatures. Il comprend à quel point Dieu est un Dieu d’amour et que l’on peut, en tant que créature, s’unir à lui : « Ça m’a bouleversé. »

Depuis ce jour, Jean-Marc cultive cette relation d’amour, de personne à personne, avec Dieu, notamment par le sacrement de l’Eucharistie sur lequel sa foi a été recentrée. « Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. »

D’après le témoignage de Jean-Marc Potdevin. Après avoir travaillé dans l’informatique pour une multinationale, Jean-Marc Potdevin a créé en 2015 le réseau social Entourage pour aider les personnes en grande précarité.


Au-delà des raisons d'y croire :

Jean-Marc Potdevin remarque que, sur le chemin de Compostelle, nombre de pèlerins vivent des grâces transformantes et des expériences spirituelles fortes, faisant penser qu’il existe une sorte de « méthode du chemin » pour rencontrer Dieu, une disposition spirituelle qui est permise par le pèlerinage pour s’approcher de lui.


Aller plus loin :

Jean-Marc Potdevin, Les mots ne peuvent dire ce que j’ai vu : l’expérience mystique d’un business angel, Éditions de l’Emmanuel, 2012. Réédition augmentée 2018.


En savoir plus :

Partager cette raison

LES RAISONS DE LA SEMAINE

Conversions de musulmans , Témoignages de rencontres avec le Christ
Nahed Mahmoud Metwalli, de persécutrice à persécutée
Témoignages de rencontres avec le Christ
Les EMI confirment la doctrine chrétienne sur les fins dernières
Témoignages de rencontres avec le Christ
Le NDE confermano la dottrina cristiana degli ultimi fini
Témoignages de rencontres avec le Christ
Los ECM confirman la doctrina cristiana sobre los últimos días
Témoignages de rencontres avec le Christ
Near-death experiences (NDEs) confirm Catholic doctrine on the Four Last Things
Les mystiques , Témoignages de rencontres avec le Christ
Gabrielle Bossis, « Lui et moi »
Les mystiques , Témoignages de rencontres avec le Christ
Gabrielle Bossis, "Lui e io"
Les mystiques , Témoignages de rencontres avec le Christ
Gabrielle Bossis: He and I
Les mystiques , Témoignages de rencontres avec le Christ
Gabrielle Bossis, "Él y yo" (Lui et moi)
Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
La conversion d'André Levet en prison
Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
La conversione di André Levet in carcere
Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
André Levet's conversion in prison
Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
La conversión de André Levet en prisión
Les mystiques , Témoignages de rencontres avec le Christ
Bienheureuse Dina Bélanger : aimer et laisser faire Jésus et Marie
Témoignages de rencontres avec le Christ , Histoires providentielles
Voyage entre paradis et enfer, une « expérience de mort imminente »
Les saints , Témoignages de rencontres avec le Christ
L’EMI de sainte Christine l’Admirable, source de conversion au Christ
La Bible , Conversions de musulmans , Témoignages de rencontres avec le Christ
Le verset de la Bible qui a converti Élie
Les visionnaires , Conversions d'athées , Témoignages de rencontres avec le Christ
Alice Lenczewska : dialogues avec Jésus
Témoignages de rencontres avec le Christ
Chantal, invitée à la cour céleste
Témoignages de rencontres avec le Christ
Vassula et La Vraie Vie en Dieu
Les saints , Les docteurs , Témoignages de rencontres avec le Christ
Jésus parle à Alphonse de Liguori qui, en retour, promet d’entrer dans les ordres
Les visionnaires , Témoignages de rencontres avec le Christ
Le message du Christ à Myrna Nazzour
Témoignages de rencontres avec le Christ
Expérience mystique sur le chemin de Compostelle