Recevoir les raisons de croire
< Toutes les raisons sont ici !
TOUTES LES RAISONS DE CROIRE
Les apparitions et interventions mariales
n°20

Cuzco (Pérou)

23 mai 1536

La Vierge Marie délivre les chrétiens de la cité de Cuzco

Le siège de Cuzco commença en mai 1536. Alors que tout laisse présager l’écrasement des catholiques assiégés par une armée inca immense, la Vierge apparaît et inverse la situation. L’événement est marquant, y compris pour les Indiens qui vénèrent autant que les Espagnols « Notre-Dame de la Descente ». Cette apparition a été le déclencheur d’une conversion massive à la foi catholique dans la région de Cuzco, se propageant ensuite dans tout l’Empire inca.

Église de la Compagnie de Jésus, Cuzco. © CC BY-SA 4.0 / Diego Delso
Église de la Compagnie de Jésus, Cuzco. © CC BY-SA 4.0 / Diego Delso

Les raisons d'y croire :

  • Sur le plan militaire, les Espagnols assiégés n’avaient strictement aucune chance contre les Indiens. Expliquer la victoire espagnole par leur seule force humaine est impossible.
  • Il ne s’agit aucunement d’un récit tardif et mal documenté, mais d’un épisode dûment circonstancié impliquant les plus hautes autorités civiles.
  • L’évêché de Cuzco a informé par courrier l’empereur Charles Quint en personne. Ce document a été conservé. 
  • Après l'évènement, les Indiens eux-mêmes vénèrent Notre-Dame de la Descente.
  • Dès le XVIe siècle, l’événement a donné lieu à des inscriptions sur les murs de la cathédrale de Cuzco.
  • Une fête liturgique a été instaurée en mémoire de l’apparition, célébrée le 23 mai.
  • C’est depuis un lieu de pèlerinage important. Le pape Pie XI a érigé la cathédrale en basilique mineure et saint Jean-Paul II y a donné une homélie en 1985, portant sur l’implantation du catholicisme dans cette région.

Synthèse :

En mai 1538, les Espagnols de la ville de Cuzco se préparent à périr, pris au piège des armes incendiaires des Indiens commandés par Manco Capac II. Pourtant, à cette époque, Cuzco est loin d’être démunie de personnalités et de moyens : deux ans auparavant, le conquistador Francisco Pizarro fait son entrée dans la ville. Les relations avec l’Espagne sont établies. Le gouvernement castillan connaît la puissance des Indiens opposés à leur présence sur le sol péruvien. 

Les combattants indiens décident d’en finir avec les Espagnols et, du même coup, avec la foi catholique. Les forces en présence sont totalement disproportionnées : les Espagnols ont vu leur nombre diminuer au fil des semaines ; l’armée de Pizarro comptait seulement 180 hommes, tandis que les guerriers de Manco Capac sont plusieurs milliers, armés jusqu’aux dents. Ils connaissent parfaitement le terrain.

En proie depuis longtemps aux assauts répétés des Indiens, les Espagnols sont assiégés dans un quartier de Cuzco, au lieu-dit de Suntur-Huasi. Ils ne peuvent ni s’enfuir ni évidemment riposter. Leur sort est scellé. Ils se mettent à prier en attendant la mort sous un déluge de feu. À Suntur-Huasi, la Vierge Marie accompagnée de l’Enfant-Jésus apparaît alors à l’intérieur d’une lumière extraordinaire. L’apparition n’est pas un phénomène visionnaire individuel : plusieurs personnes, espagnoles aussi bien qu’incas, voient la Vierge Marie.

En quelques minutes, la situation militaire est inversée : les armes incendiaires des Indiens perdent totalement leur efficacité, les flammes s’éteignent sans cause naturelle et les Espagnols reprennent le dessus, faisant fuir leurs adversaires, décontenancés par l’inutilité subite de leurs armes. 

L’incroyable s’est donc produit : la victoire revient aux Espagnols sans qu’aucun élément humain ait inversé le cours logique des choses.

À partir de ce jour, Espagnols et Indiens vénèrent la Vierge Marie. Ces derniers l’appellent Pacha Tacctacc, la « Dame qui marche sur ce sol », pour signifier que Marie a foulé le sol de leur pays natal. C’est sous le vocable de « Notre-Dame qui descend » que la Mère de Dieu n’a jamais cessé d’être honorée à Cuzco. 

Cinq mois seulement après les faits s’ouvre le chantier du premier sanctuaire chrétien de la ville, sur le lieu même de l’apparition. Cette rapidité exprime la véracité des faits (il est impossible de croire qu’un lieu de culte soit officiellement édifié, puis entretenu, sur la base d’un phénomène inexistant ou faux), et l’importance de ceux-ci pour les populations autochtones et espagnoles. C’est autour de la nouvelle chapelle que s’organise toute la vie religieuse – mais aussi civique et matérielle – de Cuzco. 

On a prétendu que les historiens ne disposaient pas d’une documentation sérieuse. Mgr Bernardino, administrateur épiscopal, a pourtant écrit une lettre extrêmement circonstanciée à l’empereur Charles Quint au sujet de l’apparition et de ses conséquences heureuses. Le document est parfaitement connu et conservé. 

D’autre part, les décennies qui suivent l’événement consacrent la place majeure de l’apparition dans tout le Pérou. En 1541, un terrain (Cusipata) est acquis pour bâtir le 

nouvel édifice qui devra remplacer la chapelle originelle. Un pèlerinage voit le jour ; il attire un nombre de fidèles toujours plus nombreux, à tel point qu’en 1552, on est contraint de choisir une nouvelle localisation pour le futur chantier qui démarre à son tour en 1559, sous l’impulsion personnelle du vice-roi du Pérou, Andrés Hurtado de Mendoza. 

Sur les murs du nouvel édifice dédié à Notre-Dame de l’Assomption, on lit des inscriptions relatant l’apparition et la débâcle des Incas : « En ce lieu, la Vierge Marie a posé le pied […]. Elle est descendue du ciel et elle a donné la victoire au temps de la conquête, en mettant en fuite les Indiens et en éteignant leur feu. » Il est strictement impossible que les autorités, tant religieuses que politiques, de Madrid à Rome, aient laissé de telles inscriptions si l’apparition n’était qu’une rumeur ! De surcroît, l’Église a institué une fête liturgique en l’honneur de Notre-Dame de la Descente, célébrée le 23 mai. 

Enfin, la papauté n’a cessé de chérir les lieux : le 8 septembre 1536, le pape Paul III érige Cuzco en diocèse. Depuis, les pèlerins de Cuzco sont innombrables. Au XXe siècle, le pèlerinage ne fléchit pas et, en 1928, Pie XI érige la cathédrale de l’Assomption au rang de basilique mineure. Le 3 février 1985, saint Jean-Paul II y prononce une homélie tournée en priorité vers les fidèles d’origine indienne. 

Patrick Sbalchiero


Au-delà des raisons d'y croire :

C’est à partir et sur la base de cette apparition que la foi catholique s’est développée à Cuzco et dans tout l’Empire inca à un rythme impensable.


Aller plus loin :

Patrick Sbalchiero, « Cuzco (Pérou) », dans Dictionnaire des apparitions de la Vierge Marie, Paris, Fayard, 2007, p. 219.


En savoir plus :

G. Bonaño, « Las apariciones de la Virgen Maria y la liturgia », dans Las Apariciones marianas en la vida de la Iglesia, Estudios marianos, vol. 52, Salamanque, 1987, p. 141.

Partager cette raison

LES RAISONS DE LA SEMAINE

Marie , Les apparitions et interventions mariales , Des miracles étonnants
Zeitoun : ils sont des centaines de milliers à avoir vu la Vierge en Égypte
Les apparitions et interventions mariales
La source vivifiante de Constantinople
Les apparitions et interventions mariales , Guérisons miraculeuses
La Vierge Marie guérit un adolescent, avant de lui apparaître des dizaines de fois
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
La Vierge Marie délivre les chrétiens de la cité de Cuzco
Les apparitions et interventions mariales , Guérisons miraculeuses
Les apparitions de Gietrzwald en secours à une minorité persécutée
Les apparitions et interventions mariales
Les apparitions de saint Joseph au Bessillon
Les apparitions et interventions mariales , Stigmates
Luz Amparo et les apparitions de l’Escurial
Les apparitions et interventions mariales
Les extraordinaires apparitions de Medjugorje et leur impact mondial
Les apparitions et interventions mariales
La Rosa Mystica de Montichiari
Les apparitions et interventions mariales
Les apparitions de la Vierge à Catherine Labouré dans la chapelle au 140 rue du Bac
Les apparitions et interventions mariales
Maria Esperanza et Notre Dame Réconciliatrice des Peuples
Les apparitions et interventions mariales
Cotignac, premières apparitions modernes de l’histoire
Les apparitions et interventions mariales , Guérisons miraculeuses
L’apparition silencieuse de Knock Mhuire
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
Le Saint Nom de Marie et la victoire décisive de Vienne
Les apparitions et interventions mariales , Guérisons miraculeuses
Le ciel touche la terre en Colombie : Las Lajas
Les apparitions et interventions mariales
A la Salette, Marie pleure près des bergers
Les apparitions et interventions mariales
La victoire de Lépante et la fête de Notre-Dame du Rosaire
Les apparitions et interventions mariales
La Vierge Marie dans le Wisconsin : « Heureux ceux qui croient sans avoir vu »
Les apparitions et interventions mariales
Notre Dame de Nazareth à Plancoët
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
Les apparitions au frère Fiacre
Les apparitions et interventions mariales
Marie « Mère abandonnée » apparaît dans un quartier populaire de Lyon
Les apparitions et interventions mariales
La Vierge Marie prophétise les massacres au Rwanda
Les apparitions et interventions mariales
Les trente-trois apparitions de la Vierge Marie à Beauraing
Les apparitions et interventions mariales
« Une Belle Dame » vient au secours de la France à l'Île Bouchard
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
« Consacre ta paroisse au cœur immaculée de Marie »
Les apparitions et interventions mariales
Apparitions et message de la Vierge Marie à Myrna
Les apparitions et interventions mariales , Guérisons miraculeuses
La Madone de Laghet
Les apparitions et interventions mariales
Les confidences du Ciel à la bergère du Laus
Les apparitions et interventions mariales
La « Vierge des pauvres » apparaît à huit reprises à Banneux
Les apparitions et interventions mariales , Histoires providentielles
Notre Dame des Vertus sauve la ville de Rennes
Les apparitions et interventions mariales , Guérisons miraculeuses
« Je suis toute miséricordieuse » : Notre Dame à Pellevoisin
Les apparitions et interventions mariales
Marie fait arrêter l’épidémie de peste au mont Berico
Les apparitions et interventions mariales
Savone, 1536 : la naissance d’un sanctuaire
Les apparitions et interventions mariales
Seuca : l’appel de la « Reine de lumière » en Roumanie
Les apparitions et interventions mariales , Guérisons miraculeuses
Zeitoun, un miracle de deux années
Les apparitions et interventions mariales
Le « vœu des échevins », ou la dévotion mariale des Lyonnais
Les saints , Les apparitions et interventions mariales
Bernadette Soubirous, bergère qui vit la Vierge
Les apparitions et interventions mariales
La Vierge apparaît et prophétise en Ukraine depuis le XIXe siècle